>

Robert MORANE (Bob)


Français au visage osseux, aux cheveux coupés en brosse et aux yeux gris, à la carrure athlétique, né un 16 octobre, comme Henri Vernes, Morane est éternellement âgé de trente-trois ans. Orphelin de père et de mère, il a été élevé en Bretagne par une vieille tante. Il est un héros de la bataille d'Angleterre et ancien Flying Commander - un grade imaginaire - de la RAF. Il est le pilote le plus décoré de France avec 42 victoires.

Polytechnicien, ingénieur, et officier en disponibilité dans l'armée de l'air française, il est nyctalope. Sa curiosité et son sens de la justice lui font parcourir le monde. Reporter-photographe occasionnel au magazine Reflets, il connaît énormément de langues et diverses techniques de combat en corps à corps : savate, karaté, judo, jiu-jitsu. Il est expert dans le maniement d'un grand nombre d'armes (il possède tout au moins un lourd Colt automatique, un Luger et un revolver). Il a des relations dans différents services secrets : le chef de la CIA américaine Herbert Gains, Sir Archibald Baywater à Scotland Yard, le Lt Gros-Jean à la Police Montée canadienne, le Colonel Jouvert au 5ème bureau de France et Sheela Khan chef de la police de Calcutta et des services secrets en Inde.

Bob Morane cultive aussi un certain nombre d'amitiés féminines. Les plus importantes sont celles qu'il entretient avec la journaliste au Chronicle de Londres Sophia Paramount, avec Tania Orloff, nièce de l'Ombre Jaune, ainsi qu'avec la mystérieuse et capiteuse Miss Ylang-Ylang, cheftaine omnipotente de la terrible Organisation Smog. Si la totalité de ces relations sont tendres ou condescendantes et toujours intégralement chastes, elles laissent deviner le goût de Morane pour le sexe féminin. Le grand amour romantique de sa vie est Tania Orloff, la nièce de l’Ombre Jaune, qui fait d’eux une sorte de couple à la Roméo et Juliette à jamais séparé par l’oncle de cette dernière auquel tous deux sont opposés, mais que la nièce respecte.

Il possède un appartement quai Voltaire à Paris, un vieux monastère en Dordogne, un très grand terrain, un vieux cimetière en Bretagne et un domaine secret au Pérou au bord d'un magnifique lac bleu. Il a une Jaguar "type E" qu'il pilote toujours à tombeau ouvert avec une expertise consommée et une petite Citroën.

____________________________________________________________________________

William BALLANTINE (Bill)



Né un 3 avril (signe du bélier), 1.95 m, entre 112 et 120 kg suivant les époques et les régimes, groupe sanguin A+.
Faut-il vraiment le présenter ?
De sa vie, on ne connaît pas grand chose.
Il semble originaire d'Aberdeen et y a longtemps habité mais a passé au moins une partie de sa jeunesse à Edimbourg et aussi à Dublin.
Bill est orphelin mais on ne sait pas à quel âge il a perdu ses parents.
Son père se prénommait William. Il prétend descendre du clan des Mc Guiliguidi et ainsi être noble.
Il habite maintenant un manoir qu'il prétend hanté près de Perth.
Comme tout bon écossais, il est superstitieux et craint les fantômes.
Bien qu'écossais, il est respectueux de la couronne britannique.

___________________________________________________________________________

Sophia PARAMOUNT (Soso)

Selon ses amis, Sophia est “reporter de chic et de choc” au "Chronicle" de Londres.

Sophia Bancroft de son vrai nom, Paramount étant le nom de jeune fille de sa mèrequ'elle a pris comme pseudo pour son métier de reporter. Elle habite au dernier étage d'un immeuble cossu des environs de Piccadilly. Ceinture noire 2ème dan de judo, puis 3ème dan, experte en jiu-jitsu puis 5ème dan karaté et l'identique en judo et en jiu-jitsu. C'est une excellente joueuse de golf (handicap 11).

Sophia parle un peu l'hébreu car elle a eu un professeur de philosophie juif qui lui a enseigné.
Surnommée “ Soso ” par Bill et exceptionnellement par Bob car elle ne veut pas.
Une jour il est dit qu'elle est du signe du Bélier mais par la suite on apprend qu'elle est née fin juillet. Elle chausse du 35 ou 36.

Elle apparaît pour la première fois dans le roman Service-Secret-Soucoupe.

Dans "L'archipel de la terreur", sa passion pour Bob Morane est on ne peut plus explicite. Le roman se termine en effet sur l'expression du désir de Sophia : « Ce que j'aimerais, c'est passer un mignon bikini ou un micro-short, et aller m'attabler en votre compagnie au bord de la mer, tout en écoutant de la musique douce ».

Elle a inspiré au groupe Indochine la chanson "Miss Paramount" (1984).

___________________________________________________________________________

Archibald CLAIREMBART

Le Professeur Clairembart est un archéologue de réputation internationale.
Il recherche les vieilles citées, et plus particulièrement les traces du continent Mu.

Il parle Anglais, Arabe, Espagnol, Sanscrit... et de nombreuses autres langues et dialectes.
Il habite une vieille maison bourgeoise parfois située à Auteuil et parfois à Neuilly, véritable capharnaüm pleins de statues et autres vestiges archéologiques ramenés des quatre coins du monde et il possède une vieille Rolls (une Silver Ghost ).
C'est un habile joueur d'échecs et Bob lui a offert un superbe échiquier.
Un mystère : son âge qui varie suivant les romans.
Barbiche de chèvre, lunettes cerclées d'acier et “col cassé”, il est de toute façon encore très vert pour son âge et est un expert en jiu-jitsu, porte parfois un chapeau melon et adore la menthe verte.
__________________________________________________________________________

Tania ORLOF

Tania pour Bob. Il est très rare qu'elle utilise son vrai prénom de Tatiana (ou Tatyana).

Nièce de Monsieur Ming, l'Ombre Jaune, et le grand amour impossible de Bob Morane.

Sa mère chinoise était la soeur de Ming, son père était russe. Orpheline très jeune, c'est son oncle qui l'élevée (Il est surprenant de penser que Ming ait eu une famille, comme tout le monde, et ait été un jour un petit garçon, comme les autres...).

Elle a fait ses études en Angleterre. A la mort de sa mère elle lui a promis d'obéir à son oncle

Pourtant elle ne peut accepter les méthodes employées par son oncle pour imposer ses idées.

Mais justement parce qu'elle est aussi la nièce de Ming, elle ne peut se résoudre à agir directement contre lui. Aussi elle compte sur Bob Morane pour le faire et le soutient dans son combat contre son terrible parent.

Mais elle connaît aussi les dangers que fait courir à Bob sa lutte contre Ming, aussi fait-elle tous son possible pour intervenir quand elle peut le faire, parfois même elle lui demande d'arrêter.

On a du mal à croire que Ming ait toujours ignoré que Tania aidait en secret Bob. Plutôt, cela fait partie du "jeu".


__________________________________________________________________________


Archibald BAYWATTER (Sir)

Cinquante ans, il semble qu'il soit célibataire au début où Bob le connaît, mais par la suite on apprend qu'il est marié.
Mince et trapu, cheveux grisonnants. Il porte une moustache et il en tiraille les coins en cas d'ennuis. Toujours extrêmement bien habillé, il ne se départit presque jamais de son flegme tout britannique, même dans les situations les plus graves. Il parle un langage châtié, avec un accent d'Oxford, mais sans excès. Commissioner de Scotland Yard, il est également agent de l'Intelligence Service et il a été colonel dans l'armée des Indes.

Il habite une grande maison dans la banlieue sud de Londres et semble avoir également un appartement à Londres même.

Sir Archibald est le chef de Scotland Yard. A ce titre il est chargé d'élucider les attentats commis par une mystérieuse Ombre Jaune lorsqu'il rencontre Bob Morane pour la première fois. Celui-ci vient aussi, sans le savoir d'avoir affaire à l'Ombre Jaune.

Baywatter est un ami de Sir Georges Lester. Ce dernier lui a souvent parlé de Bob. Aussi n'hésite-t-il pas à lui demander de mener son enquête de son côté.
__________________________________________________________________________


Louis GRAIGH (Colonel)

Une quarantaine d'années, capitaine, ensuite colonel de la “Patrouille du Temps”, il en est le responsable pour le XXe siècle.

Les relations entre Graigh et Bob Morane sont parfois à l'orage. En effet Graigh n'hésite pas trop devant les moyens à employer pour parvenir à ses fins. A plusieurs reprises, il envoi Bob dans des aventures dont il tire les ficelles, sans vraiment l'informer. Ce qui provoque des réactions vives de Bob lorsqu'il apprend la vérité. Mais il faut souligner que Graigh s'arrange toujours pour que Bob et ses compagnons courent le minimum de risques.

Il rencontre Bob Morane pour la première fois alors que celui-ci, avec Bill, Frank Reeves et le professeur Clairembart sont perdu à l'ère secondaire suite à la destruction de la machine du professeur Hunter. Il les ramène à leur époque, malgré le règlement de la patrouille.

La deuxième rencontre, due elle aussi au hasard a lieu alors que Bob et Bill enquêtent avec Sophia sur une soucoupe volante et ont bien des ennuis avec un Service Secret Soucoupe.

Ensuite nous retrouvons Graigh dans "La forteresse de l'Ombre Jaune", première aventure de la série du "Cycle du Temps". Il propose à Bob, Bill et Sophia de traquer l'Ombre Jaune à travers l'espace et le Temps pour l'empêcher de nuire après en avoir fait des agents extraordinaires sous le code EX-A-20C- 1, 2 et 3.

S'ensuit une longue série d'aventures, d'orientation science-fiction ou fantastique dans lesquelles Bob, Bill et Sophia poursuivent Ming à travers l'espace et le Temps, aidés dans la mesure du possible par Graigh et la Patrouille du Temps.

__________________________________________________________________________


Franck REEVES

Pilote de bombardier américain ayant séjourné 5 ans dans une vallée de Nouvelle-Guinée après l'atterrissage forcé de son appareil avant que Bob Morane n'arrive à l'en faire sortir. Il contracte lors de ce séjour une malaria, qui lui cause parfois du soucis.

Fils du roi de l'acier des USA, il est milliardaire et gère ses affaires.

Il fume des Camel. Il a eu une sœur plus âgé de quelques années mais qui est décédée à l'age de 6 ans des suites d'une chute de poney.

La première rencontre de Bob et de Frank a donc lieu dès le premier roman, dans «La Vallée Infernale» en Nouvelle Guinée. L'amitié est immédiate entre les deux hommes.

Avec Bob il part à la recherche d'une galère engloutie. C'est lors de cette aventure que les deux hommes rencontrent pour la première fois Aristide Clairembart.

Mais, surtout, c'est également à cette occasion que Frank rencontre Carlotta Pondinas qu'il épouse.

Un jour, Bob ramène d'une de ses aventures une jeune princesse indienne Lacandon, Loomie, qu'il adopte, bien qu'assez réservé au début sur cet acte.

Chasseur impénitent, il est près à tout pour assouvir sa passion. Cette passion le conduit à aller chasser le dinosaure à l'aide de la machine à remonter le temps du professeur Hunter, expédition qui manque de lui coûter la vie et Bob, Bill et Clairembart partent à sa recherche jusque dans le crétacé.
__________________________________________________________________________


Alan WOOD (AL)

Dit Al. Ami de Bob Morane, Allan Wood est guide de chasse à Walobo en Centre Afrique.
Comme Bob, il est mordu par la vie de l'Afrique sauvage.

On ne sait pas grand chose de lui sauf qu'il n'est pas né en Afrique, et a à peine 35 ans.

On sait que Bob Morane n'aime pas la chasse, hormis pour se nourrir, ou se défendre. Mais Allan Wood est son ami, car celui-ci n'est guide de chasse que pour obliger ses clients “à respecter les lois de la chasse, les contraindre à limiter leurs dégâts”.

Comme guide de chasse, il est toujours accompagné par son fidèle pisteur Balébélé M'Booli.

A la suite d'une aventure avec Bob où ils découvrent une vallée contenant des squelettes d'animaux préhistoriques, il épouse Leni Hetzel.

Il accompagne Bob et Clairembart à la recherche d'une météorite tombée sur le territoire des Balébélés.

Après une longue absence on retrouve une nouvelle fois Allan dans "Les papillons de l'Ombre Jaune”. Il a abandonné le métier de guide de chasse et est devenu planteur près de Nairobi au Kenya.
__________________________________________________________________________


Herbert GAINS (Bert)

Herbert Gains est un des grands patrons de la C.I.A. bien qu’il soit aussi parfois présenté comme un responsable du contre-espionnage.
Bob l'appelle parfois Bert, il chausse du 41 et porte des chemises en Nylon.

Bob le rencontre pour la première fois à Thulé  alors qu’Orgonetz  tente de dérober un satellite américain.
Il sauve la vie de Bob à cette occasion.
Bob le retrouve lors de la guerre déclenchée par Kuo-Ho-Tchan .
De nouveau il affronte Orgonetz et l'emprisonne grâce à Bob Morane. A cette occasion on apprend qu’il parle le chinois.
Responsable de la sécurité de la base spatiale de Desert Point , Bob le rencontre à nouveau alors que le docteur Xhatan  et ses complices les Henaurmes  y dérobent des secrets grâce à des chiens trafiqués. 

Il demande souvent à Bob de ne pas se mêler d'une enquête, sachant fort bien qu’en disant cela, il incite Bob à justement s’en mêler.
Astuce dont n’est pas dupe Bob “L’agent secret connaissait assez son Bob Morane pour savoir que, quand on lui demandait de ne pas se mêler de quelque chose, ça l’encourageait justement à s’en mêler.”
__________________________________________________________________________


Aisha SOUDAN

18 ans. Très belle Africaine Dinka originaire du Sud-Soudan .
Prise dans l'effet du Lycotron, Bob la retrouve dans un monde intercalaire.
De retour dans notre dimension, il la ramène à Paris  où elle devient un mannequin réputé surnommée la “Reine Noire de Paris”.
Elle va même tourner dans un film dont elle sera la vedette et qui doit se nommer “La Reine Noire de Paris”  (BD « Les Berges du Temps » (P 26))

Elle avait ramené du Sud-Soudan un petit morceau de cristal de roche qu’elle avait mis dans son sac à grigris. ( Elle est de religion animiste ).
Il se met à grossir, se transforme en Cristal et la contraint à se réfugier chez Bob.

Pourquoi se demande Bob ? " Pourquoi l'avait-elle accompagné ? Il lui chercha une excuse farfelue. - Peut-être simplement pour pouvoir marcher pieds nus -, pensa-t-il ? ".
Et pourquoi ne pas simplement penser qu'Aïsha est là parce que Bob y est aussi ?
Ce que semble nous confirmer les dernieres paroles d'Aïsha dans le roman : " J'aime Paris... Pour beaucoup de raisons... Parce que tu y es... Parfois... " !
__________________________________________________________________________

Tout au long de ses aventures à travers le monde et le temps, Bob Morane s'est dressé en travers de la route d'une impressionnante galerie de méchants : savants fous, dictateurs, mafiosi, contrebandiers, millionnaires mégalomanes, escrocs en tous genres, espions, sectes, robots... auxquels il faut ajouter : serpents, crocodiles, boas géants et même dinosaures, ptérodactyles et dragons !

Parmi ces "affreux", monsieur Ming occupe une place de choix, mais il existe d'autres malfaisants qui méritent de figurer au tableau d'honneur du mal.
__________________________________________________________________________


MING (Alias l'Ombre Jaune)

Monsieur Ming, alias l'Ombre Jaune est certainement le plus exceptionnel adversaire de Bob Morane. Il est le chef occulte d'un mouvement qu'il nomme "Vieille Asie", puis "Shin Than" par la suite. Il a toujours déclaré être indépendant de toute puissance, ce qui ne l'empêche pas d'utiliser des voitures avec plaques diplomatiques ou un château.

On ne connaît rien de lui, le doute plane même sur ses origines : tibétain ou mongol. Une fois pourtant il avoue être mandchou par sa mère. De sa vie privée, on ne connaît que sa nièce Tania Orloff, fille orpheline de sa soeur.
Souvent il se prétend immortel.
Il est de religion bouddhiste.

Savant de génie il défend des idées que Bob Morane n'est pas loin d'approuver. Mais la méthode par laquelle il entend les imposer ne peut avoir l'agrément de Bob. Sinon rien n'aurait pu empêcher Bob Morane de collaborer avec lui.

La première rencontre entre Bob et Ming n'a pourtant rien d'exceptionnelle. Ming veut s'approprier le trésor des sultans de Golconde, et, justement Bob Morane n'est pas de cet avis, estimant lui que le trésor revient de droit à Miss Diamond.

Hélas Bob ne peut empêcher Ming de s'en emparer, parvenant juste à détourner quelques poignées de gemmes pour Miss Diamond, ainsi que la couronne de Golconde, quand-même.

Mais dès cette première rencontre, Bob comprend que Ming n'est pas un adversaire comme les autres.

Comme on le voit, Ming produit une grosse impression sur Bob Morane et celui-ci est fermement décidé à l'oublier une fois la couronne récupérée. La suite lui prouvera le contraire.
Dans cette chasse au trésor, Ming essaye de tuer deux fois Bob, non par haine, mais par nécessité, parce que cela fait partie de son plan. Malgré tout, Bob sauve M. Ming.

Si Bob Morane avait entrevu l'avenir de Ming sur terre (et ailleurs) aurai-t-il agit de la même façon. Nul, même pas lui, ne peut le dire.
__________________________________________________________________________


Les Dacoits

Les dacoïts sont en Inde, des bandes armées organisées de brigands formés, la plupart du temps, par des paysans dépossédés de leur terre ou des hors-castes (intouchables).
Les dacoïts attaquent les trains, parfois les voyageurs en automobile, et livrent de véritables batailles rangées contre les forces de police ou l'armée appelée pour les réduire.

Bien que leur nombre ait beaucoup diminué, ils représentent un certain danger en particulier dans le Bihar et dans la région du Chambal où ils profitent de la conformation du terrain et de la jonction de trois états, le Râjasthân, le Madhya Pradesh et l'Uttar Pradesh pour échapper aux poursuites.

Des bandes de dacoïts sont aussi présentes dans le sud du Dekkan.

Dans les aventures de Bob Morane, les dacoïts sont des assassins birmans, exécuteurs des basses œuvres de l'Ombre Jaune alias monsieur Ming, l'ennemi juré du héros.

Les dacoïts sont des tueurs sanguinaires spécialisés dans le maniement du couteau et en particulier du poignard. Alors qu’on croyait leur terrible secte dissocié et réduite à néant, Ming les a rassemblés pour les utiliser à son profit personnel.

Encerclant, leurs ennemis, ils lancent de terribles cris que ni un Homme ni une bête ne semblerait capable de pousser. Le hurlement vient de tous les côtés avant la mise à mort.

Ils sont aussi caractérisés par une odeur plus que désagréable par leurs yeux vident de toutes compactions ou vies…

Il faut toute l’intelligence de Morane pour lui éviter ainsi qu’à son ami Bill Ballantine le coup fatal…

Au même prix que pour les Dacoïts, Ming a également réveillé la terrible secte des Thugs, ces étrangleurs indiens au nœud coulant… Cependant, ceux-ci sont moins utilisés par l’Ombre Jaune que les précédents.
__________________________________________________________________________


Roman ORGONETZ

Ennemi juré de Bob Morane, C'est certainement la personne qui le haït le plus au monde.

Après avoir servit plusieurs gouvernements, il entre dans l'organisation Smog que préside Miss Ylang-Ylang et devient le n° 2 de cette organisation internationale d'espionnage et de terrorisme, avant de faire cavalier seul, sans doute par haine envers la Miss.

Gros, toujours vêtu comme avec un sac de pomme de terre, son visage est caractéristique : “Avec son crâne rasé, son teint blafard, ses traits inconsistants, il faisait songer à une boule de gélatine. Le nez ressemblait à une gigantesque limace aux chairs rosâtres et les yeux glauques avaient l'apparence de deux fragments de malachite soigneusement polis”. De plus, il toutes les dents en or, d'où son surnom : L'homme aux dents d'or.

Il utilise plusieurs pseudonyme, comme “Greenstreet”, “Calle Verde”, “de la Rue Verte” ou “Grunestrasse”.

La première rencontre de Bob avec Orgonetz a lieu à l'aéroport de San Francisco. L'espion tente de s'emparer d'un satellite artificiel américain et l'attitude de Bob vient mettre ses plans par terre.

Dès cette première rencontre, le personnage est antipathique à Bob, et la conversation tourne court.

Les choses ne s'arrangent pas par la suite, car les deux hommes ont l'occasion de s'affronter de nombreuses fois, toujours au désavantage de l'espion.
__________________________________________________________________________


Miss YLANG-YLANG

On ne connaît pas sa véritable identité, c'est Bob qui lui donne ce surnom à cause du parfum qu'elle utilise, créé spécialement pour elle par un maître parfumeur de Singapour. C'est ce parfum qui parfois met Bob sur sa trace.

C'est une femme très belle, métisse eurasienne, mais une des adversaires les plus acharnées de Bob Morane, tout au moins au début .

Lors de sa première rencontre (Terreur à la Manicouagan), Bob ne voit d'elle qu'une silhouette, ne sent qu'un parfum. Ne sachant rien d'elle, il la surnomme faute de mieux Miss Ylang-Ylang. Nous ne connaîtrons jamais son vrai nom.

Tout ce qu'il sait, c'est que c'est une complice de Roman Orgonetz, qu'elle fait partie de l'organisation Smog et surtout qu'elle n'arrête pas d'essayer de le tuer : par le revolver, la mitraillette, le feu, l'électrocution, etc.

La seconde fois qu'elle croise la route de Bob (Organisation Smog), on apprend qu'elle est en fait une des grands chefs de l'organisation Smog, voire le principal, ce qui n'étonne pas Bob. En fait entre ces deux romans est paru la B.D. "L'ennemi sous la mer" ou l'on apprenait que la Miss était bien la chef du Smog). Elle préside le conseil supérieur du Smog.
__________________________________________________________________________


Le MASQUE de JADE (Kamog)

Kamog est le chef d'une société secrète établie dans la cité interdite de Tsan-Chan et fondée il y a 2 000 ans par un empereur chinois nommé Yuan Sen. Expert en karaté, il en donne une sérieuse leçon à Bob.
Son masque de jade fut détruit par Bob qui le piétine et qui en garde juste une petit morceau en souvenir.

 

 

 

 


__________________________________________________________________________


XHATAN ( Docteur Nicolas-Athanase)

Nicolas-Athanase Xhatan est un des nombreux ennemis de Bob Morane. Ce qui le rend plus redoutable que certains, c’est ces impressionnantes connaissances scientifiques…

Sa métrise de la physique lui permet de contrôler à sa guise la lumière. Beaucoup de scélérats de son genre auraient préféré vendre ces services à des nations étrangères avides de puissance. Mais le maître de la lumière ne désire qu’une seule chose : pouvoir construire à lui seul une armée occulte avec laquelle il pourrait devenir le maître du monde.

Mais d’abord, afin de réaliser son vœu, il se lance dans un service de vende de drogue et autres matières illicites. Il se « spécialise » également dans l’enlèvement de proches de personnes riches. En rançon, il demande de grosses sommes d’argents en diamant.

Pourtant, dans la première aventure dans laquelle on rencontre Xhatan, celui-ci restant assez mystérieux loue ces services à une nation étrangère. Mais là déjà, le lecteur peut découvrir les qualités scientifiques de l’homme. Pour pouvoir espionner les activités se déroulant dans une station spatiale, il a grevé à des chiens un dispositif ingénieux permettant de prendre des photos à l’intérieur de cette base secrète.

Par la suite, nous pouvons faire la connaissance du frère de Nicolas-Athanase nommé lui Hyeronimus Xhatan. Celui-ci ayant repris le contrôle de la secte des « Frères de la Félicité » afin de transformer celle-ci en organisation criminelle. Quant au père des deux, il s’agit d’Ambroise Xhatan, célèbre archéologue.
__________________________________________________________________________


MACHELOUVE ( Aude de)

Fille d'un seigneur du XIe siècle, Efflam de Machelouve. Surnommé le Crapaud à cause de son aspect physique. Il commet de nombreux crimes, puis repentit, il part en Terre Sainte où il meurt.

Après le départ de son père elle poursuit ses crimes. Les paysans se révoltent et la brûlent vivante. Au XXe siècle, les “Crapauds de la Mort” tentent de faire
croire à son immortalité pour terroriser les paysans en modifiant plusieurs de leurs femelles. Une péri dans les sables mouvants, une autre se jette du haut du donjon, une troisième se suicide.

Le château familial des Machelouve situé au milieu d’un profond marais dans l’ouest de la France (on sent au loin l’odeur de la mer - peut-être le Marais
Poitevin
). Les Crapauds y ont établi un repaire et terrorise les habitants du village voisin en faisant revivre la légende d’Aude de Machelouve. C'est à ce moment qu'apparait Bob Morane...
__________________________________________________________________________


LES CRAPAUDS

Race extra-terrestre.
La légende des indiens boliviens disent qu’ils sont arrivés sur terre il y a très longtemps à bord d’un vaisseau désemparé.
Depuis ils rêvent de conquérir cette planète.
La première fois que Bob en rencontre un, il n’y croit pas trop et pense plutôt à un mutant, ou un être humain atteint d’une maladie de peau.
Une face d’homme, certes, mais déformée, au front et au menton fuyants, à la bouche - il aurait presque fallu dire ‘à la gueule - fendue en tirelire, aux yeux globuleux, exorbités, sous des paupières épaisses et plissées."
Le nez était quasi inexistant, les cheveux manquaient, et la peau grise était couverte de pustules, comme celle d’un batracien.”
Un peu plus tard, Bob les retrouve en France.

__________________________________________________________________________


EL MATADOR

Tueur à gage de réputation mondiale.

En réalité, il s'agit d'un groupe de 3 hommes connu sous ce nom. Engagé par l'Organisation pour liquider Bob et Bill (3 millions de $). En l'engageant, l'Organisation sait que Bob réussira à se débarrasser de ce tueur qui est devenu gênant, car il connaît trop de choses sur ladite “Organisation”.

Un est tué d’un coup de poing par Bob, l’autre meurt étouffé dans l’éboulement d’un dépôt d’ordure, le troisième (Ernst Cooke) est tué par “Elle”.

Mais ce que “l'Organisation” ignore c'est que ces 3 hommes ne sont que la devanture, le vrai El Matador est toujours là, bien vivant, et qu'il a compris le piège que lui a tendu l'Organisation...

__________________________________________________________________________


LES HÉNAURMES

Les Hénaurmes sont 3 frères (Hink,Honk & Hunk) se mettant à la disposition de celui qui leur offre le plus pour leurs "services".

Ces 3 frères sont complètement grotesques, ce sont de véritables montagnes de chair presque sans cervelle. Il sont des triplés qui ne peuvent être différenciés que par la terminaison de leurs phrases : Hink, Honk, Hunk... d'où leur surnoms !


"Ils étaient de haute taille et obèses, bâtis comme des gorilles avec d'énormes panses sur des jambes courtes terminées par des pieds ridiculement petits.
Leurs mains épaisses s'emmanchaient à des poignets épais comme des cuisses et, sur leurs visages bouffis, où nez et yeux disparaissaient presque sous la graisse, une expression de bonhomie sournoise se lisait, accentuée encore par l'éclat des prunelles couleur marcassite qui, par instant, brillaient sous les paupières boursouflées et bombées, un peu semblables à celle des tortues.


Comme leur dit un jour Bill : “Vous êtes de ces types qui sont nés dans le Transsibérien, dans un wagon de marque française, monté sur des roues russes et tiré par une locomotive anglaise".

Ce sont trois dangereux espions qui mettent leur talent (?) au plus offrant.
Ils font leur apparition dans une bande dessinée réalisée par Forton en 1963 dans "Femmes d'aujourd'hui" : "Bob Morane et le mystère de la zone Z".

Cette BD fut rééditée par Dargaud en 1970 sous le titre "Le mystère de la zone Z".

_________________________________________________________________________


LES WHAMPS

Sorti de la science de Ming, ces « bêtes » sont proche du vampire (ils aspirent le sang de leurs victimes).

Comme ces androïdes, Ming les utilise surtout dans le cycle du temps pour contrer et tuer ces ennemis sauf bien évidemment… Bob Morane et ses compagnons !

Même celui-ci ne sait exactement la vrai nature de ces créatures…

 

 

 


__________________________________________________________________________

La valeur du héros est fonction de la force de ses adversaires.

Les ennemis, Morane n’en manque pas ; les ennemis puissants non plus : on ne compte plus toutes les fois où le héros est à la merci d’un vilain. Du simple trafiquant aux velléitaires maîtres de la Terre (voire de l’univers), on adore les détester, on voudrait même parfois les voir gagner un peu (Ming y arrive… mais jamais longtemps), et ils forment tous une galerie pittoresque, participant au capital sympathie de cette série romanesque.
__________________________________________________________________________